Légitime défense politique.

« Sacrée-Blague » préélectorale municipale au semi-marathon à SAINT-WITZ.

Posted in Magouille by Dietrich13 on 19 mars 2014

Mise à jour: Dimanche 13 mars 2016 : Clichy la Garenne 10 km.

Mon anti-lobbying  sportif du fauché parmi les fauchés à un million dollars/heures réclamé à l’ONU en question préjudicielle des poursuites des crimes contre l’humanité couverte par les forfaitures de la magistrature française depuis 1943 à Alger jusqu’à nos jours, notamment avec la mascarade trentenaire de l’affaire Papon, émaillé des assassinats en série des justiciables gênant la monstruosité des escroqueries judiciaires. Mascarades poursuivis et protégées par les pouvoirs publics européennes et par les Comités des droits de  l’homme de l’ONU par des avocats payés à un millions de dollars/heure. Malgré mes exposés à la Justice nationale et internationales, le Chef d’orchestre, le maçon Claude Guéant, pour se faire innocenter de qui est prouvé jusqu’à l’évidence, vient de mobiliser un des  avocats de ce gabarit des États-Unis.

Les francs-maçons ont prêté serment d’assister leurs frères mis en difficulté avec leurs opérations politiques secrètes. Assermentés dans une fonction publique, ils sont obligés de se comporter sans  hésitations en parjures. La Grande Loge nationale de France est stigmatisée par d’autres obédiences maçonniques en affairistes interlopes dénués de tous scrupules. Parmi eux se trouvent de multimilliardaires pour lesquelles de claquer quelques dizaines de millions  ne représente qu’une bagatelle pour sauver des poursuites judiciaires de leurs crimes des frères d’envergure comme Claude Guénant,  le Président de la Cour d’appel de Paris Jean-Claude Magendie ou le procureur général de la Cour de cassation Jean-Louis Nadal. D’autres frères dans la magistrature, en secret, apporteront leur contribution au complot contre la sûreté de l’État, comme ils l’ont déjà fait avant les années attiques 1940 pour participer au régime de Vichy.

Du Gabin son meilleur rôle { sur la situation parlementaire en France durant la haute trahison de l’armée française par la conjuration ~1924 à 1944< du roi déchu Éduard VIII, Duc de Windsor avec le grand « magicien noir (Magier) » Hitler ″de la secte Société Thulé de la surhumanité extraterrestres Aryen″, Sic, par Wallstreet et des cartels de la grande industrie internationale, financée, instrumentalisée et exploitée par des crimes contre humanité projetant de liquider au moins trois quarts de la sous-humanité globale de la terre. Programme, plus que jamais d’actualité chez les ECOFONDAMENTALISES. Le crypto-écofondamentaliste (1) Henry Kissinger (2), en Conseiller à la sécurité nationale auprès du président US en 1974, a rédigé le rapport secret « National Security Study Memorandum » ou « NSSM 200 », (200 pages seulement divulguées en 1990).  Page 12 des blogs}.

 > Un film de 1961 mais qui reste d’actualité 50 ans plus tard…
> http://www.youtube.com/embed/Dq8CyzMJNWY?rel=0

Evolution à suivre sur ce lien.

https://docs.google.com/document/d/1B9mtDdkQVjiZ3BCwPK3e6_XMZcC_sggSd9CgkCGuz3U/edit

 

15:02:2014.  Semi-marathon. SAINT-WITZ 95470. Val d’Oise. Région Paris.

Extrait réduit de mon journal intime. N’ayant pas réussi de me dégommer à la veille du départ, ni durant le trajet, je me suis fait gommer sur la liste des arrivant du semi-marathon, affiché le hall du gymnase de Saint-Witz. Je passais un bon moment à scruter de haut en bas la liste amputé à la recherche de mon nom et le classement. L’année dernière, bouclant les 10 km, je me suis classé dans les premiers vétérans quatre hommes sur la liste affiché dans le gymnase. Boudant alors la cérémonie de remise des prix, j’ai rejoint sans m’attarder la gare de RER de Foss.

 Aujourd’hui, pour ce magnifique parcours dans la campagne, j’ai choisi le semi-marathon de deux boucles. Entre autres anciens militaires, des anciens paras m’ont chaleureusement félicité, prenant note de mes blogs dénonçant le complot international, attentatoire à la sûreté de l’État de la France. La jeune gente féminin, aussi chaleureusement, me questionnait, applaudit au passage ce schnock musclé à l’allure martial, avec sur tout le devant du teeshirt l’insigne triangulaire du deuxième Régiment étranger des parachutistes, et au dos, en grands lettres capitales DIETRICH13.KAZEO.FR, le site Web.

Au franchissement de la ligne d’arrivée, le traditionnel chronomètre aux grands chiffres à cristaux liquides a été invisible. Il n’est pas impossible que je me sois encore qualifié dans les trois vétérans quatre hommes pour recevoir le prix. Bâclé en vitesse, la distribution des prix du semi-marathon, dans la sonorisation détraquée, je n’ai rien pu attendre. Cependant, j’en ai pu retenir le départ singulier, avec leur compagnie de maint gagnant sans recevoir leurs prix sur le podium devant des spectateurs se faisant inhabituellement rares.

Saint Witz 1&2 2014

(Suite du feuillons  sportif quarantenaire des couillonnades et spoliations des électeurs français par le complot mafieux contre la sureté de l’État de leurs faisans politiques corrompus jusqu’à la moelle.  Argumentaire produite aux procédures nationales en cours, suspendues depuis plus de 35 ans par les Comités du Centre des Droits de l’homme à Genève et sabotées par des forfaitures et escroqueries judiciaires des faussaires de la Cour européenne des Droit de l’homme de Strasbourg).

Dimanche 5 avril 2015. Compétition de course à pied de 12 kilomètres de Saint-Ouen 93400 : Injures, subornation, violences morales contre le plaignant du complot contre la sureté de l’État.

Là, à mon insu, je me suis rendu dans une dôle de chaudron politique dans cette commune proche de mon domicile. J’ignorais que le maire, depuis 2014, est M. William Delannoy de l’Union démocratique indépendant, le Centre droit crée par M. Jean-Louis Borloo. Ce beau monsieur de Saint-Ouen est un des jolis jolis associés de l’ancien ministre de la Justice M. Pierre Méhaignerie, commanditaire du « juge rouge » Jacques Bidalou, ministre-gangster que je compte depuis des lustres faire poursuivre par la Haute Cour de Justice sous les principales qualifications pénales incontestées « Complot contre la sûreté de l’État » d’une « Association de malfaiteurs ». L’autre brillant associé est Louis Giscard d’Estaing, d’une smala de voyou anobli par la corruption de père en fils, également visées par ces qualifications pénales avec en sus la qualification pénale « Haute trahison ».

Dès le matin à huit heures, arrivé au village sous tente dès l’organisation de la course pour inscrire pour le dossard 223, j’ai senti nettement la haute tension planer dans l’air, bien que le personnel de l’inscription, hors soupçon, m’accueillaient cordialement.

J’ai bouclé les douze kilomètres en environ une heure deux minutes. À l’arrivé, le jeune agent de  l’organisation relevait mon nom pour l’inscrire sur un carton en premier arrivant de la catégorie vétéran homme quatre. Mais sur le tableau d’affichage du classement des arrivants, la catégorie vétérans quatre hommes n’y figuraient pas. J’ai donc assisté à la remise des récompenses sur le podium devant  le public, filmée par la télévision. Bien que j’ai été le premier de  la catégorie, je ne fus pas appelé de recevoir mon prix comme j’y avais le droit.

J’en riais, car mon appel à « Elïna Garanča, à ma sublime déesse enchanteresse du bel canto », à la recherche des grands hommes, pour patronner mes travaux académiques publiés dans le monde entier, (je le pourait constater par les réactions sur mes blogs), a dû secouer drôlement le délicat monde politisé.

Elïna Garanča, ma sublime déesse enchanteresse du bel canto.

https://docs.google.com/document/d/1KFkBnp4wxnni6Q96rmeaBFkb6JebDXoOe1C-6H7S5wA/edit?usp=sharing&invite=CMDXroAI

En sortant du Parc, enlevant sur le tableau d’affichage listes des participants à la course, j’ai rencontré le gars qui a enregistré mon nom juste derrière la ligne d’arrivée en me félicitant.

« He ! Vous m’avez oublié…

– Comment-ça, me répliquait-il étonné, je vous ai ajouté sur la liste, on vous a appelé là-bas pour recevoir le prix du vainqueur de votre catégorie sur le podium !

– Vous en faites pas, sur le plan politique, je suis de la dynamite ambulant », je le tranquillisais devant ses deux assistantes riantes, et je pris le chemin vers le Métro. Ce n’est que chez moi, devant l’ordinateur, je me suis rendu-compte de la termitière de la catégorie des vils tricheurs dans lequel j’ai foutu encore un coup de pied par la participation à la course avec mon inscription en grand caractères gras sur le devant et le dos de mon accoutrement orné de l’insigne de  la Légion étrangère « Dietrich13.wordpress.com ».

Elïna Garanča, ma sublime déesse enchanteresse du bel canto.

https://docs.google.com/document/d/1KFkBnp4wxnni6Q96rmeaBFkb6JebDXoOe1C-6H7S5wA/edit?usp=sharing&invite=CMDXroAI

Partout l’incantation vibrante de ta douce voix, la grâce émouvante  de tes gestes, de l’exquise séduction amène de ton visage si rayonnant, conserveront ton charme céleste de la féerique splendeur, Elïna Garanča, ma sublime déesse enchanteresse du bel canto.

Ô  magie, ma douce et tendre Rossignol nimbée de ta corolle des fines pailles d’or. Ô magie, de ton regard captivant de la pureté du saphir d’un bleu céleste, du sommet radieux de la sphère du génie de l’auguste art musical.

Ma douce et tendre Rossignol, Elïna, ma sublime déesse enchanteresse, pénètre mon âme meurtrie du rayonnement de ta sublime magie vocale, réchauffe mon âme meurtri immergé dans un vil abîme de dissonance hypocrite.

Trille tendre Rossignol! Trille tendre Rossignol en crescendo du sommet radieux de la sphère du génie de l’art musical. Laisse résonner la magnificence des doux timbres de l’incomparable magie de ta vocalisation du ravissement musical. Du lutteur solitaire, remue en vibrato son cœur meurtrie dans sa gangue d’acier,  Elïna, ma sublime déesse enchanteresse.

Brille tendre Rossignol nimbée de ta corolle des fines pailles d’or! Brille à l’Opéra tendre Rossignol, oh ! oh ! surprise, ravie en sublime Compagne virtuelle de charme dans le cheminement de mon escapade dans l’Histoire de l’Humanité à la recherche éperdue de Grands Hommes.

Laisse briller le suprême l’éclat du Bel Canto, sur ce solitaire finaud de Voleur aux anges, quelques rayons de ton céleste halo. Brille tendre Rossignol nimbée de ta corolle des fines pailles d’or! Brille, Elïna, ma sublime déesse enchanteresse, cède de bon cœur  au lutteur solitaire de toutes les audaces un peu d’éclats de ta brillance céleste dans les ténèbres

Message-ID: <001a11c1fe987527dd05143555ca@google.com>

Date: Tue, 21 Apr 2015 05:29:43 +0000

Subject: =?ISO-8859-1?Q?Injures=2C_subornation=2C_violences_morales_contre_le_pl?=

=?ISO-8859-1?Q?aignant_du_complot_contre_la_suret=E9_de_l=27=C9tat=2E_=2D_Partage?=

=?ISO-8859-1?Q?_avec_droit_de_modification?=

From: =?ISO-8859-1?Q?Peter_Dietrich_=28via_Google=A0Docs=29?= <dietrichpeter13@gmail.com>

To: courrier@lepoint.tm.fr

Cc: Contact.Ca-versailles@justice.fr, csm@justice.fr,

premier-ministre@cab.pm.gouv.fr, president@assemblee-nationale.fr,

presidence@senat.fr, s.avocat.citoyen@gmail.com,

syndicat.magistrature@wanadoo.fr, adeblauwe@quechoisir.org,

redacteurs@agoravox.fr, attacfr@attac.org,

redacweb=lebienpublic.fr@mta0.sbr02.net, courrierparismatch@gmail.com,

edwyplenel@infos-mediapart.com, info@hebdo.ch, redaction@lecanardenchaine.fr,

redac-web@mta0.sbr01.net, lexpansion@neolane.ger-services.net,

onlinehumanite@humanite.fr, info@nikol-verlag.de, MAILER-DAEMON@tiarefm.pf,

newsletters@mediapart.fr, zmeridien@gmail.com, newsletter@lalsace.fr,

newsletter@publipostage.sudouest.com, contact.patricklehyaric@gmail.com,

presidente@cr-poitou-charentes.fr, e.sledziewski@unistra.fr,

b.charles@journal-marianne.com, b.khiari@senat.fr,

avallini@assemblee-nationale.fr, boumediene-thiery@senat.fr,

fabrice.arcy@mediapart.fr, jclagarde@assemblee-nationale.fr,

erich.inciyan@mediapart.fr, direction@ric-france.fr, n.borvo@senat.fr,

mguichoux@nouvelobs.com, tg060.contact@dfip.finances.gouv.fr,

senateur.vantomme@wanadoo.fr, nmamere@assemblee-nationale.fr,

oisehebdo@oisehebdo.com, marc@oisehebdo.com, desk.communication@free.fr,

fabrice.lhomme@mediapart.fr, fkoch@lexpress.fr, j.desessard@senat.fr,

d.assouline@senat.fr, bvs@oisehebdo.com, editions.aa@orange.fr,

Nathalie.Becache@justice.fr, christiane.taubira@justice.gouv.fr,

corinne.verdru@justice.fr, Marie-Jeanne.Cros@justice.fr,

Evelyne.De@justice.fr, elisabeth.slama@justice.fr,

francois.falletti@justice.fr, francois.reygrobellet@justice.fr,

herve.stephan@justice.fr, jacqueline.lesbros@justice.fr,

jacques.degrandi@justice.fr, jacques.laylavoix@justice.fr,jean-claude.marin@justice.fr, jean-paul.content@justice.fr,

josiane.cassotti@justice.fr, Gilles.Rosati@justice.fr,

veronique.vignal@justice.fr, vincent.lamanda@justice.fr,

nicolas.heitz@justice.fr, bertrand.castel@justice.fr,

pierre-emmanuel.culie@justice.fr, frederic.nguyen-duc-quang@justice.fr,

christine.rossenthal@justice.fr, marie-helene.croso@justice.fr,

joelle.nahon@justice.fr

Content-Type: multipart/alternative; boundary=001a11c1fe9875274f05143555c7

J’ai partagé un élément avec vous :

Injures, subornation, violences morales contre le plaignant du complot

contre la sureté de l’État.

https://docs.google.com/document/d/1B9mtDdkQVjiZ3BCwPK3e6_XMZcC_sggSd9CgkCGuz3U/edit?usp=sharing&invite=CIbv6fYO

Ce fichier n’est pas une pièce jointe, il est stocké en ligne. Pour

l’ouvrir, cliquez sur le lien ci-dessus.

_____________________

Récits inachevé, provisoires.

15° 23/05/2013.  Les 10 km de Vigneux-sur-Seine.

Ma seule action extra-judiciaire encore  possible pour tenter de percer la mur du silence sur la complot contre la sûreté de l’État de la France par des associations de malfaiteurs mafieuses, des danseuses sectes, des sociétés secrets des  pervers, des partis politique des détraquées a été mes participations aux compétitions des courses à pieds, accoutrés des teeshirts  avec des insignes là la Légion étrangère et sur le dos en grandes lettres mon blog de l’époque « dietrich13.kazeo.fr ». Je tenais un journal de tous les évènements absolument désolantes pour la classe politique des entrainements dans la Parc de La Courneuve et des compétions à Paris de de l’Ile-de-France.

Après l’imitation par les nazillons du design du poignard ailé sur le devant de mon teeshirt noir par la tête de mort des S/S, on a vite fait de me faire parvenir des État Unis un teeshirt d’un vert criant, tape-à-l’œil. Une taille au-dessus de la mienne. Tant pis ! Il me fallait conserver ce poignard ailé des Griffons à l’honneur de tous les paras portant ce symbole en macaron sur leurs bérets bleu, rouge et verts. Me voilà à présent d’étrenner mon nouveau teeshirt dans ce patelin endormie de la région parisienne.

Me voilà donc en look des écologistes. Pourvu leurs partis des verts n’imitent pas, eux aussi, le design par le remplacement de la tronche fripée du Cobra venimeux, de leur serpent à lunettes sorti du palais de justice de Paris et faufilé dans le parlement européen après m’avoir mortifié. Reptile insinuant, familiarisé à des contorsions de toutes reptations politiques, sans doute elle n’attende que l’arrivé de son heure pour se reproduire, par ma nouvelle mortification, en héroïne de toutes les dénonciations des tords de la haute finance.

Cette course-là, n’a pas été un de ces événements sportifs attrayant les compétiteurs parisiens en foule. Apparemment, le seul courageux empruntant le RER a été moi seul pour se diriger dans le large boulevard de la ville proprette en solitaire vers le stade bien aménagé. La garde d’honneur composé des éboueurs en grand tenu, bien alignés comme un piqué d’honneur sur le passage emprunté par moi seule, me firent des grimaces. Si leur commandement m’a cherché de bafouer ainsi, il sera servi…  Pour moi, le métier d’éboueurs, c’est un métier noble. Sans eux, les délicats étoufferont dans leur crasse accumulé, comme l’étouffe le monde politique dans leurs ordures pas la défaillance des  éboueurs politiques. Dès mon apparition, la télévision a remballé leurs caméras, disparaissait de la scène.

Il y a eu même deux mémés de la catégorie quatre qui ont bouclé les dix kilomètres en moins de d’une heure. Comme le train de retour ne partait que dans une heure et demie, j’assistais loin derrière le rassemblement des sportifs et leurs fans, contrairement à mon habitude, à la distribution des prix sur la tribune par les élus municipaux. À l’entrée de la grande salle, à droit sur une grande table sont étalées au vue de toute le monde les médailles non-distribuées aux arrivants de la course des dix kilomètres. Avez-vous compris les fâcheuses conséquences dans la mare aux grenouilles politiques de la présence d’un faucon furtif de la Légion ? Pas de télé ! Pas de médailles ! L’appel des vainqueurs par catégorie s’est arrêté aux vétérans trois, moi le vétéran quatre gagnants a été spolié du prix dû et de son honneur.

Mais je n’ai pas eu le loisir de contempler ces deux phénomènes de mamies coureuses : Les catégories quatre, dont moi, n’ont pas été appelé de se présenter. Le maire, m’va-t-il voulu s’épargner de l’offense du refus habituel de répondre présent à l’appel de ce vilain oiseau au poignard, se pavanant derrière avec les criantes couleurs vert des écolos ? Il ne manquait plus du trouble-fête au de s’assoir au banquet préparé aux vainqueurs et aux clubs derrière le rideau…

Dimanche 14 juin 2015. Vigneux-sur-Seine, course annulée en dernière minute.

Comme je ne rentrais à la maison vers 22 heures du soir de la compétition de hier, j’ai pris sur mon ordinateur le renseignement sur la compétition de course à pied de 10 km à Vigneux-sur-Seine le vendredi soir déjà. Mal m’a pris sur mon ordinateur super-surveillé, super-espionné. À Arrivé à huit heures du matin devant le stade, que des jeunes garçons d’un équipe de foot avec leur entraîneur.

Puis, un type ressemblant à un officiel venant en voiture s’enquérant aussi sur cette course, chercha de contacter la marie un informateur, un responsable du club…. personne de joignable. « Il auraient du moins pu afficher à la porte du stade et de la marie d’annulation de la cours au dernier moment », rouspéta-t-il avec la copie du fiche sur internet de Top-chrono à la main

Après avoir visité le marché du bled, je suis revenu au stade pour fournir des informations aux autres coureurs et coureuses qui s’y pointaient. Sans doute mon projet de participation revancharde avec mon nouveau teeshirt tape-à-l’œil, la canaille bien connue des organisateurs Vigneux-sur-Seine, a été pris de panique, au dos sous l’adresse  de mon blog du slogan:

AUTOUR DE NOUS LA HAINE ! 

AUTOUR DE NOUS LES DOGMES QU’ON ABAT !

FOULONS-LÀ, LA BOUE SOMBRE ! 

VONT LES COMMANDOS !

Ils n’ont pu informer de l’annulation précipitée de la course par e-mails que les participants par les clubs athlétiques et les  préinscrits, notamment par Top Chrono. Mais les indépendants n’en ont pas été informés de tout. Cela m’a permis de nouer quelques sympathies devant l’entrée du stade. Dès qu’ils de pointaient je leur filais mon tract universitaire avec dès l’information sommaire sur le complot contre la sûreté de l’État que les médias et les faisans politiques complice leur dissimulaient par mesquineries les plus minables.

—————————–

58° Jeudi 29 mai. Ascension. 2014. Pierrefitte 93. 39° Foulées de 10 km.

C’est un commun pas loin de celle de la ville La Courneuve. Il y a une quinzaine d’année, j’y ai participé en vétéran 2 ou 3 hommes, vêtu comme tout le monde, sans insignes distinctifs. À cette époque, je me faisais encore quel quelques illusions sur les médias : de formation universitaire supérieur avec un dossier d’importance même mondiale sur les bras, il se trouvera peut-être un héros parmi les scoreboards besogneux des medias pour s’opposer à la conspiration mafieuse du silence. Le courageux, assise en croupe à l’envers sur le siège arrière de la moto gros cylindré, la caméra dirigé vers l’arrière, il fit signe au conducteur pour me faire happer par la moto et jeter dans le caniveau lors de la course. Le ministre des Finance Dominique Strauss-Kahn, ce lui-même qui a facilité des détournements massifs des fonds publics destinés aux informaticiens la Mafia de New York pour saboter mon blog WordPress, m’a fait vider illégalement mes comptes bancaires pour mettre un terme à mes manifestations des courses à pied.

Le mois de mai 2014, lorsque j’organisais mes nouvelles lancées dans les faisanderies politiques, c’est en vain que j’ai tenté de m’inscrire par internet sur leur site à cet effet. Leur programme a dû rester bloqué à mon nom. Il ne me restait plus de m’inscrire par courrier postal avec, bien sûre, les références de mes blogs. Le soin d’avoir adressé le courrier au club sportif, m’a valu la chaleur accueil d’un de leurs jeunes coureurs, se présentant comme une vieille connaissance.

Regardé avec des yeux en soucoupe avec mon accoutrement de la Légion étrangère au premier tour, au deuxième déjà, on m’applaudit très fort en m’encourageant. Les enfants me tendaient les mains au bord du parcours pour que je les touche en passant devant des photographes. Je ne m’en suis pas privé de ce plaisir en ralentissent l’allure à la grande joie des parents.

La distribution des récompenses avait déjà débuté, alors que j’ai été encore au vestiaire où le gardien m’invitait en vain de prendre une douche pour m’y attarder. Arrivé devant la tribune, la cérémonie récompensait les juniors seulement. Mon vieux compagnon vétéran homme cinq de quatre-vingt ans, attendait là la remise à lui d’un prix comme d’habitude. Mais à sa grande déception, l’appel des gagnants s’est arrêté aux vétérans hommes trois. Moi, le vétéran 4 hommes ont été dédaigné à la parade du grand homme politique sur la tribune, qui selon la loi fondamental de la France aurait dû saisir le parlement et le Conseil constitutionnel avec ce complot contre la sûreté de l’État qui a été académiquement et sans contredits détaillés par mes blogs référenciés en grandes lettres sur mes teeshirt et sweater. Comme la participation à la course a été gratuite, il n’avait rien à réclamer. Moi, je m’en foutais, alors lui s’en plaignant à la gare. Je lui fis un petit laïus sur mes expéditions en lui filant mon tract universitaire.

———————————

42° bis. 15:02:2014.  Semi-marathon. SAINT-WITZ 95470. Val d’Oise. Région Paris.

Extrait réduit de la deuxième version de mon journal intime. La première version m’a été bloquée par le changement du mot-de-passe du fichier par les cyberbarbouzes, dirigeant et contrôlant ma  prose.

N’ayant pas réussi de me dégommer à la veille du départ, ni durant le trajet, je me suis fait gommer sur la liste des arrivant du semi-marathon, affiché le hall du gymnase de Saint-Witz. Je passais un bon moment à scruter de haut en bas la liste amputé à la recherche de mon nom et le classement. L’année dernière, bouclant les 10 km, je me suis classé dans les premiers vétérans quatre hommes sur la liste affiché dans le gymnase. Boudant alors la cérémonie de remise des prix, j’ai rejoint sans m’attarder la gare de RER de Foss.

Aujourd’hui, pour ce magnifique parcours dans la campagne, j’ai choisi le semi-marathon de deux boucles. Entre autres anciens militaires, des anciens paras m’ont chaleureusement félicité, prenant note de mes blogs dénonçant le complot international, attentatoire à la sûreté de l’État de la France. La jeune gente féminin, aussi chaleureusement, me questionnait, applaudit au passage ce schnock musclé à l’allure martial, avec sur tout le devant du teeshirt l’insigne triangulaire du deuxième Régiment étranger des parachutistes, et au dos, en grands lettres capitales DIETRICH13.KAZEO.FR, le site Web.

Ce blog m’a été exproprié, saboté, le texte occultés par les superpositions des placards public aitres humiliantes, discréditâtes ma science juridique, judiciaire, philosophies, historiques. Je courais à  présent pour faire la propagande pour la média-merde et le télémètre des laudateurs de mes adversaires, placardant mes exposés judiciaires avec leur publicité payée à prix d’or : escroqueries judiciaires et extra-judiciaire combinées avec des vols pénalement qualifiés.

https://docs.google.com/document/d/1SVPJ9QlN4I_WHEEgeo5hO2k94lWZLpl0w-IzEACYTLA/edit

Au franchissement de la ligne d’arrivée, le traditionnel chronomètre aux grands chiffres à cristaux liquides a été invisible. Il n’est pas impossible que je me sois encore qualifié dans les trois vétérans quatre hommes pour recevoir le prix. Bâclé en vitesse, la distribution des prix du semi-marathon, dans la sonorisation détraquée, je n’ai rien pu attendre. Cependant, j’en ai pu retenir le départ singulier, avec leur compagnie de maint gagnant sans recevoir leurs prix sur le podium devant des spectateurs se faisant inhabituellement rares. Mais sans cet incident de remises des prix à Saint-Witz, jamais personne n’aurait été averti de la tentative d’assassinat à la veille proche de mon domicile.

_______________________

84° Dimanche 12 octobre 2014. 18e Ronde du Lac. Semi-Marathon de Brétigny Sur Orge 91.

Pour m’inscrire au Semi-Marathon de Paris ce jour-là, organisé par l’Armée de l’Air, je ne me suis pas levé assez tôt le premier septembre, juste à l’entrée des vacances. Le site internet m’annonçait qu’il n’y aurait plus des dossards disponibles. Le semi-marathon autour des lacs de Brétigny remplaçait avantageusement mes projets. Combien il est plus sain de courir dans l’air pur dans des communes éloignées du smog de Paris. Je n’apprenais que par le périodique de la Mutuelle militaire la situation dans cette commune de l’Institut de recherches biomédical des armées (I.R.A.B.). Ainsi, j’ai été encore manœuvré à mon insu par les barbouzes dans un sacré guêpier politique : ma présence à cet événement a été remarquée par un gars au profil militaire me saluant amicalement, me posant quelques questions. La tâche d’huile excitant pour le corps médical de l’armée a tendance se répandre lentement mais sûrement. Le statistiques de blogs en ont déjà portés les marques.

À part de quelques individus chevronnés des courses à pied, j’ai été là un inconnu encore. Ceux qui m’ont fiché sur la liste noire ont dus apprécier le nouveau look tape-à-l’œil de mon accoutrement. Les nombreux  enfants aussi d’un groupe sportif sous la conduite de leur moniteur. Ces petits se débrouillent d’une façon étonnant avec internet. Qui qu’il en soit, de mon retour du randonné, j’ai constatais déjà quinze visiteurs rien que sur les statistiques de Dietrich13.wordpress.com, la nouvelle inscription sur le dos de mon teeshirt reçu des USA.

Après avoir franchi la ligne d’arrivée à la distribution des récompenses du prix des arrivants, une magnifique brochure, les distributrices me tournaient le dos, faisant, comme sur commande, semblant d’être affairés dans l’ouverture de leurs paquets des bouquins. Bof ! J’en n’avais pas d’usage.

Il ne restait donc plus qu’attendre la remise de prix aux trois premiers de chaque catégorie. Avec un regard en coin, l’organisateur derrière le podium, c’est agacé de me voir en conversation amicale, la remis à eux mon tract universitaire, avec un couple appréciant les légionnaires, connaissant le hongrois André et son époux ingambe Paule. De ce couple, le mari s’est qualifié dans les trois premiers vétérans hommes quatre, montait sur le podium pour recevoir sa coupe, puis attendaient un peu à ce que je sois aussi appelé à recevoir le prix du premier vétéran homme quatre.

L’organisateur a eu recours à  l’astuce à dissimuler au spectateur le refus de me remettre à ce que j’avais droit. « Le premier vétéran femme quatre n’est pas encore arrivé. On attend la distribution des coupes ». Comme cette vieille mémé n’arrivait qu’une heure plus tard, tout le monde levait camp. Je fus obligé de  l’attendre pour ne pas vexer les organisateurs. Le tardigrade clopinant enfin arrivée, elle fut immédiatement appelée au podium pour recevoir le coup. En lui souhaitant de rester en bonne santé pour la revoir l’année prochaine, on lui remettait la coupe. Puis le présentateur tournait le dos d’une façon voulue offensant à mon adresse, s’affairait de remballer les prix restant, fit semblant d’ignorer ma présence d’attende d’être aussi récompensé, selon les engagements des organisateurs.

On comprend cette injure gestuelle publique par les organisateurs à mon égard organisé à la hâte. L’élu « rénovateur » de la ville de Brétigny, Nicolas Méary de la Droite des faisans politiques corrompus de la partie adverse, son mandat électoral a été fraîchement acquis par des voix de militaires du Service de Santé des Armées et de leurs familles. Service de Santé des Armées dont je suis adjudant-honoraire à vie, moralement plus présentable que cette canaille tricheur avec mes décoration militaire non mendiés chez les proxénètes et trafiquants, les maîtres du régime,  académiquement sans doute beaucoup plus qualifiée…

———————————-

109° Samedi 16 mai 2015. Les Foulées de Bussy Marne La Vallée 77600.

Après un mois d’arrêt de courses à pied hors-stade, je choisi pour ce samedi ce parcours ultraplat et ultra-facile de 10 sur les routes bien dégagées dans la ville neuve, des constructions confortables et modernes.

Je suis arrivée train RER A vers 15 heures et je me suis inscrit sur place pour avoir mon dossard. Avec mon nouveau accoutrement tape-à-œil, ma présence à dû produire un sacré effet. J’ai été quasiment inconnue par les habitants de cette commune, mais non par les membres des clubs sportifs auquel je pique parfois le trophée de leur vétéran. Dès que le gent féminin surtout consulte sur leurs IPod et des tablettes pareilles mon site WordPress,  des visages rayonnantes m’examine. La sublime mezzo-soprano Elïna Garanča, en tête de mes blogs, produit plus d’effets que des argumentaires savants sur mise en perdition de la France par le complot contre  la sûreté de l’État d’une association de malfaiteurs du monde politique.

Cette organisation de la course à pied hors-stade, comme la majorité organisés dans les villes et villages, ne servent qu’à la parade des hommes politiques se servant pour faire astiquer leurs blason des faisans  C’en a été ainsi reproduit ici, au grand tamtam : Voici madame la maire, voilà monsieur de député et voici encore un autre tartempion important se retentissaient des hautparleurs du département retentissaient. Passons, c’est toujours le même cinéma. Dans des circonscriptions des hommes politiques approuvant mes efforts de faire fissurer le mur du silence, je suis accueillie avec le respect qui m’est du. Dans ces circonscriptions des faisans politiques, ces pitres corrompus, avec leurs élections truquées par l’apport de l’argent sale dans leurs caisses noires, s’arrogeant de régir de la France et ses institutions, ne manques pas une basses gestuelle des tricheurs pour me faire humilier en public.

J’ai bouclé les 10 km en 56 min pour me classer deuxième vétéran 4 hommes avec le dossard 404. Le premier V4H en 52 min a été Claude RIBARDIERE, un coureur du secteur préinscrit avec le dossard 193. J’ai attendu en vain devant le podium, sur lequel les beaux faisans politiques se sont fait prendre en photo devant les jeunes sportifs gagnant. La cérémonie de remise des coupes s’est arrêtée aux vétérans 3 devant les clubs rassemblés.  Le premier vétéran quatre avait sans doute été prié de s’éclipser sans protester. Me voilà encore spolié de la récompense qui a été du pour me faire diminuer en public et dévaloriser avec mon action extra-judiciaire affichée en grandes caractère sur le dos de mon vêtement et par une étiquette sur le devant.

Evolution à suivre sur ce lien.

https://docs.google.com/document/d/1B9mtDdkQVjiZ3BCwPK3e6_XMZcC_sggSd9CgkCGuz3U/edit

——————————–

Dimanche 13 mars 2016 : Clichy la Garenne 10 km.

Hier, j’ai couru le semi-marathon « de résurrection » à Saint-Witz. L’accueil a été chaleureux. Premier Master 4, le trophée m’a été remise sur le podium par la charmante madame l’adjoint du maire devant des photographes qui m’ont mitraillé sur tout  la  longueur du parcours.

 

https://docs.google.com/document/d/1KFkBnp4wxnni6Q96rmeaBFkb6JebDXoOe1C-6H7S5wA/edit?usp=sharing&invite=CMDXroAI

Ridiculisés à jamais: Universitaires, juges, procureurs, avocats,  littéraires, politiques, gourous.

———————

Commence à produire des effets chez le spectateur des courses à pied la diffusion massive des Twitter ci-dessus. Je n’étais jamais le bienvenu aux courses à pied à Clichy, mais cette fois on fait comprendre que je dérangeais la foire électorale de Monsieur le Maire avec la photo d’Elïna Garanča portée sur le dos de mon sweater et au ceinture de mon collant de course. Mais l’effet sympathique que cela produisit sur l’enfant, notamment les petits filles a été une compensation des offenses muettes.Elïna Garanča 10 Schuhe 2

Inscrit à l’avance sur Net par Top-chrono, tout me donnait aujourd’hui l’impression qu’on avait dressée contre moi l’opinion public par des insinuations diffamatoires. On aurait dit qu’on s’avait donné le mot de ne nullement applaudir, de ne pas me prendre en photo, même pas avec des portables. Lorsque je franchissais la ligne d’arrivée côte à côte avec deux jeunes grâces, aucune prise de vue n’a été tirée comme d’habitude à ces manifestations populaires. Le maire est Rémi Muzeau de la droite des marchands et trafiquants LR-UDI-MoDem, associé aux escrocs de haute volée épargnés de la Haute Cour de justice, tels que Patrick Balkany et toute une bande de la Grande Loge national de France avec le chef d’orchestre Jean-Claude Guénant de leur baladin de comédie Nicolas Sarkozy. Une dôle de panier de vipères… une canaille qui tient tous les leviers de commande du régime dans les mains.

En ralentissant  la cours pour rester ensemble avec ces deux jeunes grâces, j’ai bouclé le circuit de 10 kilomètres à 57 minutes, et me suis placé en troisième Master 4. Cette fois, je suis resté pour me faire remarquer par la foule avec mon accoutrement provoquant. Nous avons attendus longtemps, les gagnants tout catégorie, des 10 km pour être appelé de monter sur le pour recevoir les récompenses sur le podium resté dessert, tandis que le stadium se vidait progressivement des spectateurs. Nous avons attendus si longtemps que la plupart, découragé, a préféré d’y renoncer, de se tirer sans attendre la distribution des récompenses étalées bien en vue sur une table de la tribune. Récompense pour les réceptions desquelles les coureurs ont payés et de la distribution, les organisateurs se sont contractuellement engagés. Finalement, moi aussi, j’ai préféré de me tirer en demandant au premier Master 4 de me représenter sur le podium. Cette canaille de Monsieur le Maire a dû respirer…

Le samedi prochain, au dix kilomètres du Tertre de Montmartre, le premier Master 4 m’informa qu’on le fait attendre des heures durant en vain à ce qu’il soit appelé au podium pour recevoir la récompense.

 

19 mars 2016. Foulées du Tertre de Montmartre Paris.

Montmatre 2016 A

 

 

Montmatre 2016 B

 

Commentaires fermés sur « Sacrée-Blague » préélectorale municipale au semi-marathon à SAINT-WITZ.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :