Légitime défense politique.

Nicolas Sarkozy, plagiat subreptice du déclinatoire de compétence du juriste adverse, ferrée sur la question, Peter DIETRICH.

Posted in Magouille by Dietrich13 on 5 juin 2018

« Témoignage » de la victime mortifiée, empêchée de constituer partie civile par des forfaitures criminelles concertées des usurpateurs des fonctions présidentielles et ministérielles par un complot contre la sûreté de l’État qualifié.

04/06/2018. Monsieur le Président et Conseilleurs de la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris.

De M. Peter DIETRICH. Diplôme des Études approfondies de Droit privé de l’Université Sorbonne-Panthéon de Paris. Certificat des Études universitaires des Sciences pénales et de Criminologie. Adjudant honoraire du Service de Santé des Armées. I.D.E. Médaille militaire, Croix de Valeur militaire, Croix de combattant. Demeurant au 80 rue Voltaire, 93120 La Courneuve.

Dénonciation publiée sur http://dietrich13.com, et, https://www.facebook.com/dietrich13peter. (Attend pour le déblocage l’envoi par le président de la République Emmanuel Macron à mon domicile mon divine associée Elina Garanča).

« Nul n’est censé d’ignorer la loi en France ». Répétons pour nième fois au Procureurs, le ministère public est unique et indivisible en France. Pour des faits criminels indivisibles, mes actes de procédures produits à une quelconque juridiction en France son censés d’être produit aussi à la Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris.

Avec le financement de l’ensemble des élections par des escroqueries monumentaux (Suprime, Hedge Fonds…), des recels des butins du grand banditisme du crimes organisé, de détournement des fonds publics protégés judiciairement par des crimes des faux en écritures, des « suppression des actes de procédures » et de moi, le savant plaignant avisé, nous sommes en présence d’un complot contre la sûreté de l’État par des attentats contre son régime de la démocratie égalitaire, des intérêts économiques essentielles ; et sa défense nationale. Depuis des décennies, par des exception d’illégalité en question préjudicielles ou préalables, j’ai précisé aux juridictions paralysées qu’est anticonstitutionnel l’abrogation des lois pénales devant les menaces par les malfaiteurs coalisés pour en assurer leur impunité.

Le ministère public à l’obligation légale, sous peine de forfaiture de partialité et du crime de « suspension de l’application des lois par une coalition des fonctionnaires » etc. de produire à la Chambre d’accusation de Paris contre l’ancien ministre de l’Intérieur, des Finance etc., les actes de procédure que j’ai produit partout en France, même dans des audiences publiques à Bourges, Lyon, Paris, Toulouse. (Blog Ps 3, 5, 13, 14).

Ces actes de procédure, actuellement, je les ai produits aussi au Conseil constitutionnel pour faire constater l’illégalité de toutes les modifications des lois par les régimes d’usurpateurs. En usurpateur, le malfrat Nicolas Sarkozy ne peut pas revendiquer la Cour « fantoche » de Justice de la République. La Cour d’assise de droit commun en est seule compétant.

D’autre part, la Cour de Justice de la République, commençant par fonctionner par les crimes des suppression de mes actes de procédures à l’aide d’un faux en écriture publique, (blog p. 13), a aussi une existence constitutionnellement illégale, car, pour anéantir mes constructions juridiques présentés depuis 1980, elle a été subrepticement substituée en petit comité des malfrats menacés à la Haute Cour de justice d’une compétence légale s’étendant aux complices, tels que Me Thierry Herzog.

La procédure maintenant en instance devant la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris, tourne à la franche caricature des légendaires « Bouffons de la République », car Nicolas Sarkozy ne fait à présent plagier mes constructions juridiques « supprimées » par ce crime depuis environ 1978. Crimes qui ont produits des gouvernements successifs « des gangster d’État », selon la doucereuse expression des généraux des services secrets qui me dirigent depuis plusieurs décennies.

Et en ministre de l’intérieur, c’est l’avocat cumulard Nicolas Sarkozy qui a fait investir mon illégalement mon domicile par des policiers sans commission rogatoire, dirigé par un substitut du Procureur de la République de Bobigny, pour me faire voler les copies des actes de procédures concernant ses clients de la Mafia, actes présentés à la Cour d’Appel de Grenoble avec le déclinatoire de compétence qu’il soulève aujourd’hui de sang-froid devant la Cour d’appel de Paris.

Comme j’ai démontré avec un précision jamais contestée dans mes constructions juridiques, les avocats ne peuvent se prévaloir de l’immunité de plaidoirie dans des procédures mises en scène devant une juridiction illégalement saisie, malgré mes protestation parfaitement connues.

Que voyons-nous aujourd’hui ? Avec l’avocat Maître Thierry Herzog, le saboteur constant de mes déclinatoires de compétence, d’une trentaine d’années après, se sert sans vergogne de ma science pour obtenir l’annulation des procédures des poursuites de son illustre client Nicola Sarkozy qui, en garant constitutionnel de l’indépendance de la magistrature et en membre du Conseil Constitutionnel, ne m’a pas prêté l’assistance qui lui incombait par la loi. Oh ! les Pantins !

Mieux, l’autre avocat félon de cette conjuration des illuminés sataniques, Me William Bourdon, après avoir détournée de moi à partir du restaurant Le Piccadilly d’Aubervilliers, avec le « juge rouge » Jacques Bidalou, les associations de défense des victimes avec ma science pour saboter leurs procédures, les services secrets parfaitement informés, est un des instigateurs de l’attentat terroriste du 13 novembre 2015, visant d’empêcher la saisine de l’ONU par ma bombe dont la copie a été le jour même enregistrée par le juge de référé du TGI de Bobigny, et communiquées aux juges d’instruction, aux Procureurs de la République aux procureurs généraux des Cours d’appel

Lorsque, moi associé à la prestigieuse cantatrice du renommée internationale, ma merveilleuse lettonne Elïna Garanča, j’ai court-circuité les manigances subversives visant de faire élire au premier tour présidentielle la nazie Mme Marine Le Pen, avec l’instigateur Me William Bourdon, a été tenté début 2016 le massacre de toute sa compagnie d’artistes à l’Opéra nationale de Paris. Pour soustraire l’affaire aux clowns de la magistrature française, les services secrets me signalait que la cargaison des fusils d’assauts, grenades à mains et explosifs a été intercepté par la Police de Muniche en Allemagne.

Et le moins de juin, lorsque j’ai rédigé une nouvelle prose explosive sur mon ordinateur espionné, par instigation de Me William Bourdon, qui en fait une affaire personnelle, comptait de me faire empoisonner par les écorces de ricine, perquisitionnés in extremis par la police parisienne.

Les Services secrets de l’armée et de la police, parfaitement informés des opérations secrets des mafias et sectes conjurées contre la république et la démocratie sont paralysée depuis bientôt quarante ans par des super-avocats opérant à par le trafic d’influence l’ONU à un millions dollars/heure, facturant dans les quinze heures/jours.

Ci-joint, (par courrier postal), copie déjà produit au Conseil Constitutionnel et à l’ONU :

19/05/2018. Aux juridictions nationales et internationales légalement compétentes. La superbe diva Elina Garança impose en pantalon dans l’opéra « La Clémence de Titus ».

Opéra représenté le 13 novembre 2012 à l’Opéra métropolitaine de New York et peut être écouté en intégral sur son site Web. Analyse par le musicologue Gérard Condé : www.asopera.com.

Peter DIETRICH.

000 Larguage sur les Unis.

 


 

À La Courneuve le 8 juin 2018

Lettre ouverte à Monsieur Georges Fenech

Ancien magistrat et député.

Prière lui transmettre la bonne nouvelle.

Intarissable bonimenteur de l’intox et désinformation sur l’attentat terroriste au « Bataclan » de Paris.

Comme je viens encore d’apprendre par vos agitations grotesques dans les médias complaisants, vous prétendez être un grand spécialiste des sociétés secrètes aux actions sataniques et éminent expert de l’attentat terroriste eu 13 novembre 2015, je permets de vous rappeler que vous avez été implanté en magistrat, avec une redoutables coterie des prévaricateurs, au tribunal de grande instance de Bobigny, en ancien président de l’Association Professionnelle des Magistrats nazis. Et ce sont les magistrats de cette association des nazis invétérées qui m’ont livré durant des décennies une guerre nationale, dans une guerre mondiale, sans merci au profit des satanistes les plus redoutables : la loge maçonnique P2 implantée au Vatican, liée avec la Grande Loge nationale de France.

Cette loge, avec le Rotary-club international, se trouve derrière les affaire actuelles sur le financement électoral criminel, défrayant les chronique avec les impostures de Nicolas Sarkozy, Woerth… Sans vergogne, vos malfrats coalisés copient mes constructions juridiques avisées que vous autres avez fait disparaître par les crimes de suppression des actes de procédure et par la violation de mon domicile pour faire voler les copies.

Au tribunal de Bobigny, vous m’avez connu comme le loup blanc, pris en chasse par une secte portant toutes les stigmates de l’Ordre secret des Illuminatis sataniques (de Bavière), coalisée avec l’Opus Dei, l’Église scientologique, les Moon…, protégées par des forfaitures criminelles perpétrées des plus hautes magistrats de la Grande Loge nationale de France. Un ensemble des sectes sataniques et mafias pervers animées par la manipulation du regretté « juge rouge » Jacques Bidalou, conseil juridique de l’écrivain journaliste Jean-Édern Hallier, de leur si médiatique avocat félon Jacques Verges… du franc maçon de la GLNF Me Gilbert Collard…

Et de ma connaissance, jamais vous avec fait état de mon primordial et mondial engagement judiciaire devant l’ONU et devant l’Union européenne qui a fini de déclencher l’attentat du 13 novembre 2015 sous l’instigation de la clique des avocats conjurées de Me William Bourdon de Paris. Avec tout ce qui j’ai publié sur mes blogs, et, par les moyens criminels que mes dénonciations congrues ont été combattus par eux, ‑ aussi par vos collèges du Tribunal de Grande instance de Bobigny ‑, les preuves si convaincantes apportées par moi, vous semblez de les mépriser pour des raisons votre engagement politique avec des Illuminatis sataniques, et en cultivant la solidarité avec vos amis juges, des mafieux et nazis prévaricateurs, engagées avec des sectes sataniques les plus redoutables pour organiser la Troisième Guerre mondiale. Avec des déchets de députés et magistrats de votre espèce, les sectes satanique sont promises à un très bel avenir.

Avez-vous encore droit à des salutations respectueuses. Examinez vous-même la question…

Peter DIETRICH

Diplôme des Études approfondies de Droit privé

de l’Université Sorbonne-Panthéon de Paris.

Certificat des Études universitaires des Sciences pénales et de Criminologie.

Adjudant honoraire du Service de Santé des Armées. I.D.E.

Médaille militaire, Croix de Valeur militaire, Croix de combattant.

80, rue Voltaire

93120 LA COURNEUVE

Tel : 01 48 38 49 66 : Self-coupé.

Portable : (336) 06 10 42 36 32 : Self- coupé.

E-mail : kyburg13@outlook.fr

http://dietrich13.com

005 Elïna Garanča 46 Caricature La Favorite Munique.

Commentaires fermés sur Nicolas Sarkozy, plagiat subreptice du déclinatoire de compétence du juriste adverse, ferrée sur la question, Peter DIETRICH.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :