Légitime défense politique.

Action oblique aux fins du remboursement du contribuable du détournement des forces publiques pour la défense criminelle des intérêts purement privées des malfaiteurs.

Posted in Magouille by Dietrich13 on 11 septembre 2018

Tampon Bobigny action oblique GLNF11/09/2018Monsieur le Président, en juge de référé-provision, du Tribunal de Grande Instance de Bobigny et aux juridictions nationales et internationales légalement compétents.

Action oblique (code civil 1341) aux fins du remboursement du contribuable du détournement des forces publiques pour la défense criminelle des intérêts purement privées des malfaiteurs, nées des escroqueries astronomiques « Subprime et Hedge Fonds » contre les manifestants « OCCUPONS LA DEFENSE » exerçant leur droit fondamental de la « résistance contre l’oppression » criminelle, garantie par l’art 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du Citoyen de 1789, Préambule de la Constitution.

De M. Peter DIETRICH. Diplôme des Études approfondies de Droit privé de l’Université Sorbonne-Panthéon de Paris. Certificat des Études universitaires des Sciences pénales et de Criminologie. Adjudant honoraire du Service de Santé des Armées. I.D.E. Médaille militaire, Croix de Valeur militaire, Croix de combattant. Demeurant au 80 rue Voltaire, 93120 La Courneuve.

Dénonciation publiée sur http://dietrich13.com, et, https://www.facebook.com/dietrich13peter. (Attend pour le déblocage l’envoi par le président de la République Emmanuel Macron à mon domicile mon divine associée Elina Garanča).

L’action oblique de l’article 1341 du Code civil autorise le créancier poursuivre les actions au lieu et à la place de son débiteur qui par complaisance refuse de poursuivre ses propres débiteurs pour recouvrir les dettes. L’État, par le Trésor public, est responsable du fonctionnement défectueux de la justice. Le Fisc est mon débiteur me devant garantir le payement des substantielles dommages et intérêt pour la paralysie criminelle du cours de la Justice.

Sont les débiteurs du Trésor, somme tout, du contribuable, les malfrats usurpateurs des pouvoirs publics par leur détournement de la force publique pour la protection de leurs intérêt illégitime, franchement illégaux, purement privés. Par la combinaison des articles 2 et 7 de la Déclaration des droits de l’homme et du Citoyen de 1789, Préambule de la Constitution, je suis en droit de saisir la justice au lieu et à la place des ministres du Budget et de Finance contre ces usurpateurs enrichis et qui sont tenus selon la loi de rembourser au contribuable la totalité des ainsi fonds détournés à leurs intérêts privés, majorés des intérêts légaux du coût de la répression policière.

Action oblique à la place du Trésor public contre le coalition franc-maçonnique de la Grande Loge nationale de France et sous la direction de l’avocat de la Mafia Nicolas Sarkozy, usurpateur de la présidence de la République :

  • Claude Guénant, GLNF, 2011-2012 Ministre de l’Intérieur, de l’outre-mer… mobilisant contre les occupants du quartier de la Défense de Paris des importantes forces de Gendarmerie et Compagnie républicaines de sécurité de la Police nationale
  • Erik Woerth, GLNF, 2007-2010 Ministre du Budget, des comptes publics, de la Fonction publique… avec ses innombrables comptes secrètes intouchables en Suisse.
  • Alain Jupé, GLNF, 2010-2011 Ministre de l’État de la Défense (Gendarmerie) et des Anciens combattants comme Peter Dietrich livré aux traitements dégradants et tortures de rétorsion de ses affidés.
  • Nicolas Sarkozy, Avocat de la Mafia, 2005-2007 Ministre d’État, ministre de l’Intérieur… 31 mars-29 novembre 2004 Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie… 2002-2004 Ministre de l’Intérieur, de Sécurité de l’Intérieur…
  • Claude Magendie GLNF, en Président du Tribunal de Grande instance de Paris bloquant ma procédure de référé, récompensé en avancement Président de la Cour d’appel de Paris et décoré jusqu’au Commandeur de la Légion d’honneur. Membre du Conseil de surveillance, (important actionnaire), du Holding Lagardère, marchand d’armes et médias, présent sur le quartier de la Défense, centre parisien des grands Holdings, occupée.
  • Jean-Louis Nadal GLNF, Procureur général auprès de la Cour d’appel de Lyon et de Créteil, procureur général de la Cour de cassation, organisant la suppression de mes actes de procédure pour empêcher la saisine de la Haute Cour de Justice contre ces comploteurs contre la sûreté de l’État par des attentats à son régime constitutionnel de la démocratie égalitaire, ses intérêts économiques essentielles et la défense nationale.

Exposé des faits : à la publication du livre documentaire de Michael Lewis. The Big Short. La Casse du siècle. Éditions Sonatine n° 053, sept. 2010, j’ai méthodiquement et savamment analysé pour l’ONU et pour les juridictions nationales ce BANQUEROUTE du siècle, démontré sans équivoque la qualification pénale escroquerie en bande organisée. En réaction au publications de la presse nationale et internationale, j’ai dénoncé dans le monde entier la paralysie complaisante de la justice. Mes dénonciations savantes avaient pour résultat que la justice aux Etats Unis fit recracher aux banques des millions et des millions. La dernière en date : la Banque Nationale de Paris qui, après mon arrestation illégale en1982, fit saisir et vendre ma maison et voler mes meubles en toute impunité par l’usage de faux en écriture publique du notaire François Sery dénoncé.

001 Félicitation prof uni USA Subprime.jpg

Voici un extrait de mes exposés à la justice et aux médias nationales et internationales en 2010/11 et publié sur mes blogs et que ces malfrats précités cherchaient insidieusement à discréditer par le brutal matraquage des manifestants sur le parvis de la Défense :

« Or, sur mes blogs, une association de défense des victimes à Miami (USA) contre Bouygues s’est informée sur ses turpitudes. Si jamais cette florissante multinationale, domiciliée dans la circonscription électorale de Neuilly-sur-Seine de l’arrosé Sarkozy, s’est compromis aux USA dans les escroqueries Subprime, indivisiblement avec la procédure en cours à Paris contre la BNP, les juridictions françaises sont légalement compétentes pour la poursuivre en pénal avec ses illustrissimes receleurs de la Légion d’honneur). Une raison de plus pour laquelle la prolongation de l’information judiciaire « Subprime » en France sera truquée et tronqués par les mandarins de nos petits juges, des trafiquants d’influence notoirement corrompus, faussaires, prévaricateurs, parjures, bref escrocs ».

Déduction légale faite, les INDIGNES occupant le sélecte quartier de la Défense de Paris, en exécrant le droit fondamental de l’article 2 « RÉSISTANCE À L’OPPRESSION » de la Déclaration des droits de l’homme et du Citoyen de 1789, se trouvaient dans un situation parfaitement légale avec leur slogan officiel commenté par NouvelObs. 05/11/2011 :

« Nous sommes les 99 %, nous refusons que le 1 % décide de notre avenir et de l’avenir du monde à notre place ». « Le choix du quartier de La Défense comme lieu de protestation est dû à la présence importante de grandes sociétés », explique un Indigné qui juge ce quartier également comme un lieu de « pouvoir et de corruption » notamment en raison de l’affaire de Jean Sarkozy à l’EPAD ».

Des manifestant en situation légale, constitutionnellement protégée, se déduit l’illégalité flagrante de la brutale répression par des importantes force de l’ordre commandées par des spéculateurs profiteurs, compromis dans cet banqueroute du siècle en auteurs, coauteurs et complices ; conjurés criminels, des francs-maçons dans la Grande Loge nationale de France, comme on me signale un savant : « plus particulièrement à la LOGE BINEAU sis à NEUILLY SUR SEINE, dont Sarkozy fut maire, et dans les Hauts-de-Seine – ghetto du gotha – où résident aussi bien Martin Bouygues que Liliane Bettencourt, le flambeur Patrick Balkany que l’entremetteur Jacques Séguéla, ou même Jacques Attali, qui fera profiter le futur président de la République de ses lumières ».

***

Par ces motifs et tous ceux exposés depuis 2014 au Président du Tribunal de Grande Instance de Bobigny en juge du référé-provision de l’avancement de la réparation de mes préjudices fixés sans conteste à deux millions Dollars/heures :

– dire et juger bien fondé l’action oblique de Peter Dietrich au nom des ministères de Finance et du Budget.

-faire lever l’obstruction criminelle de justice par les huissiers de justice pour faire assigner tous les personnes physiques et morales civilement tenues de me payer les dommages et intérêts des préjudices matériels et morales.

– designer en question préjudicielle des experts pour évaluer les dépenses publiques engendrées de la mobilisation des gendarmes et policiers, leurs traitements, de l’usage de leur matériel et véhicule et ordonner les rembourser au Trésor public pour la nécessité de l’établissement de la situation légale.

– condamner les personne ci-dessus dénommées dans le présent acte de participer indéfiniment et solidairement au payement avancée en référé provision de mes propres préjudices.

Peter DIETRICH

Liens entre entreprises..jpg

Comptes Suisse1008 Elïna Garanča La Cenerentola Caussures

Commentaires fermés sur Action oblique aux fins du remboursement du contribuable du détournement des forces publiques pour la défense criminelle des intérêts purement privées des malfaiteurs.

%d blogueurs aiment cette page :