Légitime défense politique.

Cessez enfin de me faire chier avec vos gros navets laxatifs, glanés au Disneyland !

Posted in Magouille by Dietrich13 on 13 août 2019

Cessez enfin de me faire chier avec vos gros navets laxatifs, glanés au Disneyland !

12/08/2019. Du sensationnalisme diffamatoire des médias corrompus corrupteurs, à la dissimulation des preuves à décharge et à la subornation massive des témoins, contaminées l’obsession d’être vu en importants dans les actualités manipulatrices…

{FRANCE 24 | Il y a 15 heures : Mort de Steve Maia Caniço : 148 témoins racontent l’intervention policière…}.

Une fête de musique pop est immanquable aussi une fête de la came et des camés. Mais sous la pression exercée aux juges par des manifestations euphorisées de la perspective émoustillante des pitres extasiés d’être « Vu à la Télé », la diffusion massive des fausses nouvelles diffamatoires, a rendu impossible d’instruire sereinement « charge et à décharge ». Or, il s’agit d’un impératif d’équité judiciaire du droit fondamental. Le mépris entraîne la nullité de la procédure, selon la jurisprudence de principe de la Cour de cassation. L’information mise sous d’intolérable pression médiatique des juges à Nantes sur l’affaire Steve, ne vaut plus un clou dans notre système de droit, comme d’ailleurs mainte information judiciaire sur les plaintes fantaisistes de Gilet jaunes se posant en victimes, des camés provocateurs carnavalesques des risques majeurs.

Or, s’ils avaient agi que d’un ou de deux individus, immédiatement les juges auraient entrepris une expertise toxicologique de la victime et accessoirement de ceux qui s’imposent en témoin. Il est quasiment certain que la débandade des paniquards hystériques a été provoquée par des drogues du type Extasie, amphétamines, peyotl ou LSD… et, sans doute aussi, ont provoqué la noyade du pauvre Steve abruti. Alors qu’en présence des suspicions aussi sérieuses de l’absorption des drogues surexcitants et hallucinogènes, causse principal du sinistre, il va falloir dans l’intérêt de la justice procéder à l’exhumation du pauvre Steve aux fins d’une expertise toxicologie. Combien des témoignages de complaisance ont été produits par les consommateurs des drogues dans cette réunion. Combien des dealers ont été présents, peut-être même ont produits des témoignages. Dans une telle situation caricaturale, nous sommes en présence d’une escroquerie judiciaire, en bande organisée avec des besogneux du journalisme de l’instigation des médias.

Il s’agit ici d’une des banales affaires surchauffées par des médias intéressés pour donner à l’opinion publique la fausse impression qu’ils s’agissent là des affaires des plus graves et, que toutes les affaires d’une gravité extrême, ne sont que des bagatelles en comparaison.

***

La tradition non seulement française : le trucage de la justice par des forfaitures de magistrats parjures.

13 août 2019. Le crime de suppression des actes de procédures est constitué dès qu’une coalition de fonctionnaires de la justice, en concertant contre les lois et contre l’exécution des lois empêche ces actes de produire les effets prévus par la loi. En ce qui concerne le juriste avisé Peter Dietrich, ce crime continue sans interruption de produire des effets criminels à son détriment depuis plus de 40 ans.

Mais comme l’a déjà écrit le professeur à l’École des Hautes Études, Professeur en de droit de l’université de Vincennes, président d’une cour d’appel, Serge Fuster, sous le pseudonyme Casamayor, la quasi-totalité des grandes affaires sont truquées depuis la Libération 1944-1945, sont pour cette raison nulles d’une nullité d’ordre public.

C’est que la Libration est un leurre attrape gogos. Avec « les compagnons secrets » du Général traître Charles de Gaulle, ce sont tout simplement les néonazis qui ont continué en coulisse de diriger la France. Ma réduction à l’esclavage m’empêche de le démontrer encore avec plus des précisions.

C’est une tradition de la France que les juges et procureurs, en mendiant un avancement ou une décoration, se comportent comme des malfrats d’une authentique association de malfaiteurs au service des « gangsters d’État » usurpateurs, sans la moindre légitimité politique. Dans aucun moment de l’histoire la France a été un État de droit, et encore moins une démocratie.

Casamayor. À vous de juger. Éditions DENOËL 1981

Cessez de me faire chier Nantes Nices

 

Confirmation de mon testament sur WEB pour Elina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires fermés sur Cessez enfin de me faire chier avec vos gros navets laxatifs, glanés au Disneyland !

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :